• Les pièces d'or de Jahangir

    Titre : Les pièces d’or de Jahangir

    Auteur : Satyajit Ray

    Traduit du bengali par Michèle Mercier

    Editeur : 10/18 – Presses de la Renaissance – Avril 1993

    ISBN : 2264 01681 7

    175 pages

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Ce recueil de récits oscillant entre la nouvelle, le court roman policier et le conte réaliste ou  fantastique, et qui pourrait être rangé sur les rayons de la littérature près de Maupassant,  non loin de Somerset Maugham, mais aussi à courte distance de Tieck,  dans les environs de Poe, et au voisinage de Conan Doyle, est l’œuvre d’un Satyajit Ray qui est plus connu en tant que cinéaste, pour des films tels que Pather Panchali et le Salon de Musique.

    <o:p> </o:p>

    L’auteur y rassemble dix titres, dont l’un est éponyme de l’ensemble. Chaque texte entraîne le lecteur dans un endroit différent de l’Inde et du Bengale aux multiples facettes, et met en scène des personnages de milieux proches du cinéma, de la littérature, et, d’une manière générale, de la bourgeoisie bengalie.

     

    Un glossaire en fin de volume aide à comprendre les termes bengalis intraduisibles qui se réfèrent aux événements traditionnels du calendrier et à la culture du quotidien, et qui, pour le lecteur occidental, sèment dans le courant narratif ces petites îles de couleur locale, ces petits rochers d’exotisme qui assurent et jalonnent le dépaysement.

    <o:p> </o:p>

    Toutes les bonnes lectures doivent être, pour ceux qui s’y embarquent, l’occasion d’un transfert, d’une excursion, mieux, d’un transport hors de leur propre vie.

    <o:p> </o:p>

    Celle que nous propose Satyajit Ray est de celles-là.

    <o:p> </o:p>

    Patryck Froissart, St Benoît, le 16 juin 2007


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :