• Les mystères du Sacré-Coeur

    Titre : Les mystères du Sacré-Cœur

    Auteur : Catherine Guigon

    Editeur : Seuil (février 1998)

    338 pages

    ISBN : 2.02.037357.2

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    Catherine Guigon a voulu écrire, à la manière d’un romancier du XIXe siècle, un roman du XIXe siècle dont l’action se situe…au XIXe siècle.

    <o:p> </o:p>

    Théo Archibault, propriétaire d’une taverne et vigneron à Montmartre, amoureux de sa jeune serveuse Julie dont il ne connaît pas le passé, est en butte à la haine occulte que lui voue le beau-père et suborneur de la demoiselle, Edouard de Gravigny, qui complote dans l’ombre pour le déposséder de son terrain sur lequel les calotins veulent construire l’Eglise du Sacré-Cœur sur fond des luttes politiques de la jeune IIIe République.

    Les mésaventures s’enchaînent à un rythme rapide, comme le veut le genre, et les deux héros rencontrent, entre autres, Clémenceau, Louise Michel, Valentin le Désossé, Paul Féval, Freud, devenus malgré eux des personnages du roman.

    <o:p> </o:p>

    On est certes loin du talent d’un Féval ou d’un Sue.

    On est dans l’imitation.

    C’est léger, peu prétentieux, pas ennuyeux, mais très surfait.

    <o:p> </o:p>

    On lit vite, mais on lit jusqu’au bout, parce qu’on veut connaître le dénouement, même si on devine que le roman se terminera classiquement par « Ils se marièrent et vécurent heureux… ».

    On a la surprise de découvrir la mention « à suivre… » à la dernière page, mais on ne se précipite pas pour acheter le tome suivant.

    <o:p> </o:p>

    Pour résumer :

    C’est un roman qui tient compagnie, qui occupe le temps d’un trajet : on l’acquiert dans la gare de départ, on le laisse sur la banquette à l’arrivée. Il distraira un autre voyageur.

    <o:p> </o:p>

    Patryck Froissart

    St Gilles les Bains, le 25/10/2008

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>

    <o:p> </o:p>


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :