• Édition du vendredi 14 août 2009

    DR

    DR

    Tarascon<balise_article_titre>Trois sacrés trésors au château royal de Provence</balise_article_titre>

    <balise_article_texte> L'exposition Sacrés Trésors, au château royal de Provence, est l'événement de l'été à Tarascon et propose au public de partir à la découverte de la richesse patrimoniale et légendaire de la ville. Sacrés Trésors regroupe un ensemble de trois expositions qui se font écho dans l'enceinte du château : la Tarasque, entre mythes et légendes, les manuscrits de la ville et un hommage à René d'Anjou, prince des arts.
    La Tarasque, monstre totémique de Tarascon, a nourri l'imaginaire collectif. Symbole de la ville, elle est reconnue, en 2006, chef-d'oeuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'Unesco. Les illustrations des manuscrits du Moyen Age, les reproductions de tableaux des collections du musée du Louvre et des musées des civilisations de

    <script language="javascript">// <![CDATA[// <![CDATA[ cachePubVide('pubCarreEdit'); // ]]></script> l'Europe et de la Méditerranée (Paris-Marseille) illustrent les différentes représentations de la Tarasque au fil des siècles. Un hommage est rendu à l'artiste Camille Soccorsi (1919-2007) qui sculpta une Tarasque en bois de 2,40 m de longueur, à la demande du Japon, commandée pour figurer à l'exposition internationale de Tokyo, au milieu des dragons légendaires.
    Les plus beaux documents manuscrits restaurés appartenant à la collection des archives communales sont présentés pour la première fois au grand public : chartes des privilèges octroyés par les comtes de Provence, sceaux, registres du Moyen Age.
    Pour terminer, un parcours découverte en hommage à René d'Anjou, prince des arts, pour fêter le 600 e anniversaire de sa naissance. Ce nouvel itinéraire de visite du château royal de Provence permet de découvrir les manuscrits issus des collections publiques. Les reproductions des pages enluminées des manuscrits de la Bibliothèque nationale de France, de la bibliothèque de l'Arsenal, de la bibliothèque d'Albi, des Archives nationales et des musées dont le Louvre, rendent hommage au roi René, prince des arts. Parmi les oeuvres présentées : Les Chroniques de France de Jean Froissart et les ouvrages écrits par René d'Anjou : Le Coeur d'amour épris, Le Traité des tournois et Le Mortifiement de vaine plaisance.
    Ces trésors ne pouvaient avoir pour écrin que le château royal de Provence. Il témoigne, par ses hautes tours, par l'agencement de ses pièces et par son immense terrasse, de la majesté des résidences seigneuriales élevées tout au long du Moyen Age.
    Edifié entre 1400 et 1450 par les princes d'Anjou, comtes de Provence, le bâtiment a, dès ses origines, une double fonction de forteresse militaire et de palais résidentiel. Après la mort de René d'Anjou, le château est délaissé, les salles d'apparat et les appartements privés sont transformés en cachots et deviennent prison départementale au début du XIX e siècle jusqu'à sa fermeture en 1926. Classé dès 1840 sur la liste des monuments historiques, le château royal de Provence, propriété de l'Etat de 1932 à 2007, est devenu propriété de la ville de Tarascon depuis le 1 er janvier 2008, dans le cadre des dispositions de la loi du 13 août 2004 relative à la décentralisation des monuments nationaux appartenant à l'Etat.
    </balise_article_texte>

     

    Renseignements : château royal de Provence, boulevard du Roi-René, tél. 04 90 91 01 93 ; ouvert tous les jours.
    Exposition "Sacrés Trésors", jusqu'au 30 septembre.
    Plein tarif : 6,50 ?, tarif réduit : 4,50 ? (18 à 25 ans), tarif jeune : 2,50 ? (12 à 17 ans), tarif groupe : 5,50 ?, gratuit pour les moins de 12 ans et les habitants de Tarascon.

    <script language="JavaScript" type="text/javascript">// <![CDATA[// <![CDATA[ var t; t = 12; function changerTaille(modif) { t = t + modif; document.getElementsByTagName("body")[0].style.fontSize = t + "px"; } // ]]></script>


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique